Comment devenir technicien de maintenance ?

Garant du bon déroulement de la production, le technicien de maintenance surveille, assure l’entretien et la réparation des machines des lignes de production dans l’entreprise.

Il a en charge de veiller au bon fonctionnement des équipements et des infrastructures de l’entreprise de manière à éviter tout ralentissement ou arrêt qui désorganiserait la production et mettrait en difficulté l’entreprise.

Photo issue de IUMM Pôle formation

Les formations initiales

Différentes filières s’offrent à vous en fonction du type de cursus choisi. Un cursus court aboutissant à l’obtention d’un bac pro, d’autres plus longs allant jusqu’à bac + 3.

CAP

Effectué dans un lycée professionnel ou un CFA (centre de formation des apprentis) en deux ans, il débouche sur la vie active.

  • CAP électricien

Bac Pro

Le bac professionnel apporte une qualification reconnue sur le marché de l’emploi et se prépare en trois ans à l’issue de la classe de troisième. La durée peut être réduite à deux ans pour certains titulaires de CAP. Il en existe deux pour la filière de technicien de maintenance :

  • Bac pro, métiers de l’électricité et de ses environnements connectés (MELEC)
  • Bac pro, maintenance des équipements industriels

Bac + 2

Détenteur d’un des deux bacs pros, d’un bac S ou STI2D (sciences et technologies de l’industrie et du développement durable), vous pouvez accéder au BTS ou au DUT.

  • BTS conception et réalisation de systèmes automatiques
  • BTS contrôle industriel et régulation automatique
  • BTS électrotechnique
  • BTS maintenance des systèmes option A système de production
  • DUT génie électrique et informatique industrielle
  • DUT génie industriel et maintenance

Bac + 3

Au sortir de cette formation, vous pouvez vous perfectionner en passant une des licences pros suivantes :

  • Gestion et maintenance des installations énergétiques
  • Maintenance des systèmes industriels, de protection et d’énergie
  • Maintenance et technologie : contrôle industriel
  • Maintenance et technologie : électronique instrumentation
  • Maintenance et technologie : organisation de la maintenance
  • Maintenance et technologie : systèmes pluri techniques

Les formations continues

Il existe également des possibilités de devenir technicien de maintenance si vous êtes demandeur d’emploi ou en reconversion, en préparant :

  • le titre professionnel TMI (technicien de maintenance – industrie et services)
  • le titre professionnel TSMI (technicien supérieur de maintenance industrielle)
  • le titre professionnel électricien de maintenance de systèmes automatisés
  • le CQP opérateur en maintenance industrielle
  • le CQPM technicien en développement et en installation de systèmes automatisés
  Retour