La filière parfumerie-cosmétique pour les nuls

Une filière en pleine croissance ! L’industrie de la parfumerie-cosmétique est le leader mondial sur ce marché avec 80°% des produits cosmétiques fabriqués en France et exportés de par le monde.

Un pôle de compétitivité

Symbole de l’excellence à la française, la filière parfumerie-cosmétique se caractérise et se définie par ses avancées technologiques, son savoir-faire et son dynamisme. Ce secteur dans lequel la France est leader mondial est constitué principalement de deux pôles de compétitivité. L’un se trouve dans les régions Centre-Val de Loire, Normandie et Île-de-France, c’est la Cosmetic Valley . L’autre se situe en région Sud autour de Grasse et de ses environs, c’est le pôle PASS (Parfums, Arômes, Senteurs et Saveurs).

Le rôle du pôle de compétitivité est de fédérer et de faire collaborer en synergie les centres de R&D, les universités, les start-up et entreprises d’un même secteur et les établissements de formation de manière à développer des projets innovants et à valoriser la filière.

La Cosmetic Valley, sciences de la beauté et du bien-être, est le premier pôle de compétitivité français destiné au secteur de la parfumerie-cosmétique dans le monde. Il concentre le plus grand nombre d’industries de cette filière (Dior, Guerlain, Gemey Maybelline, Yves Saint Laurent…) et de sous-traitants.

Le PASS, pôle de compétitivité de la région Sud, apparaît, quant à lui, comme le centre de production principal de matières premières et de fabrication de l’industrie de la parfumerie-cosmétique. Il regroupe des industriels comme L’Occitane, Mane Fils, SA, Oliviers & Co, Distillerie et Domaine de Provence, Terre d’Oc Créations,Laboratoire de Combe d’Ase, etc.

Photo issue : Labocreation cosmetics creators

La parfumerie-cosmétique et ses métiers

Cette industrie de création de produits cosmétiques abrite une palette de métiers qui se répartissent autour de trois domaines :

  • La recherche, et le développement qui doit intégrer dans son processus les normes et les règlementations relatives aux produits de soin, de maquillage, d’hygiène et de toilette.
  • La production et la fabrication, tous les métiers liés à la production industrielle notamment ceux liés au contrôle de la qualité, aux brevets et à la conduite d’appareils.
  • Le marketing, le packaging et la commercialisation, essentiels dans cette filière.

N’oublions pas les métiers du numériques qui se développent ici de plus en plus.

Pour en savoir plus : liens vers les articles 
    – Qu’est-ce que la Cosmetic Valley ?
    – La parfumerie-cosmétique française, leader mondial
    – Cosmetic Experience, c’est quoi ?

   

  Retour